QUESTION ECRITE AU MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE

QUESTION ECRITE AU MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE

2 juil. 2021

POUR L’AVENIR DE LA FILIÈRE BOIS AU LYCÉE EUGÈNE FREYSSINET DE SAINT BRIEUC

QUESTION ECRITE AU MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE

POUR L’AVENIR DE LA FILIERE BOIS AU LYCEE EUGENE FREYSSINET DE SAINT BRIEUC

 

Monsieur le Sénateur Gérard LAHELLEC attire l’attention de M le ministre de l’Éducation Nationale sur la situation de la filière bois du lycée professionnel Eugène Freyssinet de SAINT-BRIEUC. Depuis sa création en 1963, cet établissement forme des jeunes menuisiers qui ont accès, depuis 2008, au baccalauréat professionnel Technicien Menuisier Agenceur (Bac pro TMA).

 

Il s’agit d’une filière active et dynamique qui compte 24 élèves sur chacun des trois niveaux (seconde, première et terminale), et qui a développé de nombreux partenariats dans le bassin briochin.

 

Afin de diversifier son offre de formation, mais aussi pour répondre aux besoins des entreprises, une demande d’ouverture d’un nouveau baccalauréat professionnel Etude et Réalisation d’Agencements (Bac pro ERA) a été portée par le lycée et l’équipe pédagogique, concernant un groupe de 15 élèves en plus des 24 élèves en bac pro TMA.

 

Le Rectorat a validé l’ouverture d’une section Bac pro ERA mais a acté une baisse des effectifs de la section TMA, la portant de 24 à 15 élèves alors que le nombre de demandes d’intégration dans cette filière est importante (48 premiers vœux pour la seconde AMA à la date du 25 juin 2021).

 

De plus le lycée Eugène Freyssinet de SAINT-BRIEUC bénéficie actuellement d’importants travaux de restructuration de ses locaux pour un investissement total de 21 millions d’Euros et sera désormais en capacité d’accueillir dans des conditions optimales les élèves.

 

Enfin la demande des entreprises locales en main d’oeuvre qualifiée est forte et l’évolution des réglementations thermiques tend à favoriser la construction bois, filière d’avenir pour l’emploi. Aussi, l’équipe pédagogique du lycée Freyssinet a souhaité m’alerter sur la décision du Rectorat de réduire la capacité d’accueil dans la filière menuiserie qui constitue pourtant une voie de réussite pour les jeunes qui en sont issus.

 

Bien que soutenus dans leur démarche par d’importantes entreprises briochines, leurs arguments n’ont pas été entendus.

 

Il conviendrait de tenir compte de l’ensemble de ces éléments et de donner satisfaction à leur demande d’ouverture d’un Bac pro ERA en préservant les 24 places offertes en Bac pro TMA.

Gwellaat buhez an dud / Améliorer la vie des Gens - Gérard Lahellec

Plus on est enraciné, plus on est universel - Eugène Guillevic